• L'ail

    Qui n'a jamais entendu dire que l'ail éloignait les vampires ?

    Mythe ? Superstition populaire ?

    D'après les croyances, un bouquet d'ail accroché sur la tête du lit ou un collier de fleurs d'ail éloigneraient les vampires, selon une tradition d'Europe centrale.

    Il a été également rapporté que l'ail éloignait les serpents et protégeait de la folie.

    En Sibérie, selon les croyances des Bouriates, l'approche des âmes des femmes mortes en couches, qui reviennent la nuit persécuter les vivants, se reconnaît à l'odeur d'ail qu'elles répandent.

    Les Batak de Bornéo accordent à l'ail le pouvoir de retrouver les âmes perdues. 

    Dans les anciennes coutûmes du Var (à Draguignan), des gousses d'ail étaient rôties sur les feux de la Saint Jean, allumés dans les rues de la ville, ces gousses étaient ensuite partagées entre tous les foyers.

    Dans le folklore grec de l'Antiquité, les femmes mangeaient de l'ail. Cette plante avait la réputation de faciliter la pratique de chasteté, imposée pendant la durée des fêtes. 

    La croyance la plus persistante, dans le bassin méditerranéen et jusqu'en Inde, est que l'ail protège contre le mauvais oeil. Pour cette raison, on retrouve en Sicile, en Italie et en Grèce, ainsi qu'en Inde, des bouquets de têtes d'ail attachés de laine rouge. En Grèce, le seul fait de prononcer le mot ail conjure les mauvais sorts.

    En résumé, l'ail se révèle être un agent protecteur contre des influences négatives ou des agressions dangereuses.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :