• D'importants dolmens culminent à Locmariaquer (Morbihan - France).

    Parmi eux, un plateau de la Table des marchands mesure 7 mètres sur 4 et sa chambre polygonale est haute de 2,5 mètres.

    Le plus grand dolmen de France est en Anjou, à Bagneux, près de Saumur : 23 mètres de long et une couverture de plus de 100 tonnes. 

    Parmi les plus intéressants, on peut citer ceux de Kerbourg, près de Guérande (Loire-Atlantique).

    Les dolmens sont parfois appelés "la pierre de la Fée" (pour la légende : une fée qui tomba amoureuse d'un beau jeune homme et le mit au défit de dresser une énorme table de pierre : il y parvint, mais dut alors avouer qu'il était un peu sorcier...).

    765811_l

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les dolmens : des portes vers l'ailleurs ?

    Rares sont les dolmens qui ne sont pas associés à quelques prodiges. Ainsi, les dolmens sont associés aux fées, sorciers, nains. On dit qu'ils y logent souvent, aiment les dolmens, tout comme les puissances maléfiques. Certains voient dans les dolmens des portes de l'enfer. D'autres pensent qu'ils recèleraient des trésors.

    Parfois les dolmens sont signés : à Commequiers, en Vendée, la légende dit que Satan osait poursuivre la Vierge. Sur un dolmen, ont voit donc l'empreinte du pied de Marie, et sur un autre, celle des griffes du diable...

    Dolmens : des portes vers l'enfer ? Personne jusqu'à maintenant n'a pu le prouver.

    Encore un mystère. Ne l'oublions pas : chaque part de légende a sa part de vérité quelque part...

    mod_article44711702_4f5d224b2ae17


    votre commentaire
  • Quand un village ou une région sont visités et saignés par un vampire, il est urgent d'identifier le défunt responsable de ces atrocités. 

    Comment le trouver ?

    Pas question d'ouvrir toutes les tombes et caveaux du cimetière, ce serait interminable et constituerait une grave violation de sépultures. Il faut donc trouver du premier coup la bonne tombe.

    Pour cela, on procède à une cérémonie que l'on appelle la Grande Réparation. Il s'agit de faire parcourir le cimetière à un étalon entièrement blanc ou entièrement noir, monté par un jeune garçon au coeur pur. Devant les honnêtes tombes, le cheval avancera régulièrement, mais il ne manquera pas de buter ou de refuser d'avancer devant celle du vampire.

    Alors on pourra ouvrir le cercueil et constater que le mort qui s'y trouve est anormalement florissant, voire gorgé de sang, ce dont on s'assurera en le piquant d'une épingle : s'il saigne, le doute n'est évidemment plus permis.

    vampires-mort-gothique-cimetiere-big


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique