• Les herbes d'enchantement : la Mandragore

    La Mandragore, cousine de la Belladone, est une plante magique dont l'aspect et les propriétés qui lui sont associées sont pour le moins étranges.

    Ses longues racines fourchues à l'aspect vaguement anthropomorphe, la font ressembler à un embryon humain, un homoncule, ou "homonculus", " petit homme planté" que les alchimistes et sorciers du passé fabriquaient en éprouvettes avant de s'en servir pour leurs opérations magiques.

    La racine de Mandragore, apprêtée de bonne façon, possède en effet de puissantes propriétés narcotiques et agit également comme aphrodisiaque. Il suffit pour cela de recueillir la sève qui s'écoule de la plante au moment où l'on détache la fleur blanche de sa tige, et de la mêler à différents ingrédients pour obtenir un parfait philtre d'amour. 

    Sa racine, quant à elle, est dotée des mêmes caractéristiques et d'un aspect assez semblable que les racines de ginseng.

    Avant toute utilisation, il faut la laver puis la faire macérer dans un linceul. 

    La Mandragore a également le pouvoir de rendre la vie à ceux qui ont trépassé après avoir croisé le regard foudroyant du basilic. Outre son action sur la libido humaine, la Mandragore agit également sur la fécondité des femmes réputées stériles. Ces vertus hautement recherchées étaient bien connues à l'époque de la Renaissance, où le commerce de la Mandragore a pu engendrer quelques abus.

    Le cri de la Mandragore, comment cueillir la Mandragore ?

    Il s'agit là d'une opération délicate, qui nécessite une grande prudence et un rituel approprié.

    Selon Pline l'Ancien, il fallait tracer trois cercles autour de la plante avec une épée, puis se placer dos au vent avant de l'arracher de terre en tournant dans le sens du soleil couchant. Le problème est qu'au moment où l'on arrache la plante de terre, la Mandragore pousse un cri déchirant qui tue sur place l'imprudent qui a osé la retirer de sa terre natale.

    Pour pallier à cet inconvénient, il est conseillé d'attacher un chien au pied de la plante. Puis, après s'être bouché les oreilles avec de la cire, il faut s'éloigner de plusieurs pas avant de siffler le chien ou de l'attirer avec un bel os. Le chien, obéissant à l'ordre ou alléché par l'appât, se met à courir, arrachant la Mandragore de terre. 

    La plante est à présent sans défense. Il suffit de la ramasser et de l'emporter avec soi.

    mandragore1


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Flora XD
    Mardi 14 Août 2012 à 23:05
    jaime beaucoup tes articles, et ton article sur la mandragore est super enrichissant ♥ je dormirais moins bête cette nuit x)
      • Patricia Scrap45 Profil de Patricia Scrap45
        Mercredi 15 Août 2012 à 12:11
        ah ah merci :) c'est vrai que les racines ressemblent à une personne, ça fait froid dans le dos brrrr :)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :