• Les poupées vaudou ou Wangas

    Les poupées vaudou sont en réalité des Wangas ou Ouangas, paquets ficelés rassemblant plusieurs ingrédients et permettant de jeter des sorts vers les victimes, maladie ou échec, sans aller toutefois jusqu'à la mort. Quant aux poupées que les fidèles offrent sur les autels d'Erzulie, il s'agit de simples offrandes qui ne visent pas à ensorceler. Pourtant, l'image de ces poupées accompagne souvent les représentations du vaudou.

    Ces poupées d'envoûtement sont en revanche très utilisées dans la magie occidentale. On les nomme Dagydes, Voult ou Volt, et elles se présentent comme des figurines de cire à l'effigie de la personne que l'on désire envoûter.

    Pour personnaliser la poupée et établir un lien avec la personne vivante dont elle est la représentation inanimée, il faut obligatoirement "l'habiller" avec quelque objet intime de cette personne : mouchoir, ruban, pièce de vêtement, ou mieux encore des cheveux, rognures d'ongles, sang, salive... La Dagyde est ainsi "chargée" de l'énergie de la victime, et tout ce qui sera fait sur la poupée se transmettra automatiquement à son modèle.

    Si l'on désire provoquer un envoûtement d'amour, on pratiquera sur la poupée des rituels de séduction. On la parfumera avec le parfum porté par la personne souhaitant se faire aimer du modèle que symbolise la Dagyde. On l'enduira d'onguents ou de produits aphrodisiaques. 

    Il est également possible de pratiquer de la même façon un envoûtement de haine ou de mort. Il suffit alors "d'attaquer" la poupée en la lardant de coups d'aiguilles ou de clous, tout en récitant des formules magiques et en proférant de terribles imprécations. La personne visée, même si elle se trouve très éloignée, inconsciente de ce qui se trame contre elle, se sentira étrangement fatiguée et angoissée. Elle commencera à dépérir, à contracter diverses maladies. Le malheur et les sorts contraires s'acharneront sur elle. Si le sorcier persiste, la victime peut décéder.

    Sarah_Palin_voodoo_doll
     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :