• Possessions au couvent des Ursulines (France)

    Des lieux, en France, sont associés à des histoires de "possessions" :

    Loudun (en Vienne), en 1632, une épidémie de peste sema la désolation dans la ville. Les habitants la qualifièrent de maudite. Un an plus tard, après ce qui s'est passé, un couvent fut fondé (le couvent des Ursulines). Des évènements étranges apparurent alors : l'aumonier apparu dans cet endroit alors qu'il était décédé quelques mois plus tôt. Puis, ce furent des objets qui bougèrent tout seuls. En octobre, des religieuses eurent des accidents mystérieux (chutes, mouvements désordonnés, des pseudo crises d'épilepsie et, ceci arriva à environ 17 religieuses).

    Suite à cela, le bruit coura qu'il s'agissait de possessions. Des exorcistes vinrent dans le couvent. Ils auraient dit qu'il s'agissait de démons "Léviathans" : Asmodée, Baruch, Béhémot ou Zabulon.

    L'annonce des possessions fit grand bruit et des gens vinrent, par curiosité, au couvent pour rencontrer les nonnes ; bientôt, un libre penseur pour l'époque, Urbain Grandier fut accusé d'avoir amené jusqu'au couvent les démons. Il fut brûlé sur le bucher. 

    Son procès fut critiqué et bientôt le bruit circula que cette histoire de possession ne fut que simulation.

    Alors, vrai ? faux ? Cela reste un mystère à ce jour.

    3490-3490


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :